Collaborations étudiants - entreprises

Week End Challenge Innovation Factory/AccorHotels 2015

L’atmosphère est studieuse et enthousiaste ce jeudi 3 décembre au bâtiment Odyssey d’Accor Hotels avenue de France. Les étudiants participants au Week end Challenge sont attentifs à la présentation du sujet. Il faut dire que tous sont volontaires pour participer à cet évènement qui les mobilisera 36 heures d’affilée. La Web School Factory, Centrale-Supélec et Strate, l’école de Design du campus de l’Innovation Factory participent à ce défi qui met en compétition 11 équipes de 4 étudiants.

La présentation du sujet : quand le digital doit mettre en avant l’Humain.

 

Le pitch : « Demain vous héritez de 100 hôtels, comment proposez-vous d’en réaliser la transformation digitale, et donc celle de vos collaborateurs, et quel dispositif de déploiement mettez-vous en place pour les accompagner ? »

C’est le 16ème WE Challenge pour l’Innovation Factory et le 4ème auquel AccorHotels participe. Éric Wyttynck présente le brief. Contexte, enjeux, la notion d’hospitality et la baseline “Feel welcome” sont au coeur des propos du Directeur des opérations digitales d’Accor.

Arantxa Balson, Directrice Générale des Ressources Humaines Group de Accor Hotels, insiste sur l’humain : “le déploiement du plan digital est avant tout un défi humain », il « doit devenir quelque chose qui passionne nos collaborateurs »qui “doivent le prendre comme une opportunité et non comme une source de stress”. Le ton est donné.

 

Bruno Faure, Directeur pédagogique de la Web School Factory prend la parole pour rappeler les règles du WE Challenge. Il explique que ce WE Challenge sera un peu particulier du fait du grand nombre d’étudiants de 1ère année et appelle les étudiants à s’appuyer sur ce qui fera leur force : “chacune des équipe est composée de plusieurs écoles différentes,et donc de profils et de compétences différents”. C’est sur sa conclusion, « Force et courage pour vendredi, force et honneur pour samedi », que s’ouvre le buffet. Les étudiants commentent le brief. Lauriane Braun, étudiante en 3ème année, majeure design à la Web School Factory et dont c’est le 5ème WE Challenge explique avec ardeur pourquoi elle juge le sujet compliqué : “Je n’ai pas d’idées qui viennent tout de suite comme ça a pu être le cas pour d’autres WE Challenge. Ce n’est pas la vision qu’on a l’habitude d’avoir. Cette fois-ci, on nous demande d’avoir plus une vision employé que client. Mais c’est intéressant, ça va nous permettre de voir l’envers du décor”.

Un groupe de Centrale-Supélec reste perplexe : “C’est un sujet assez vague dont on a pas l’habitude avec un intitulé bizarre et irréaliste. Le focus employé est difficile à prendre en compte. L’avantage, c’est que sur ce type de sujet, on peut voir ce qui se fait ailleurs, dans d’autres secteurs que l’hôtellerie”.

 
 

Un travail intensif qui soude les équipes

 

Jeudi 4 décembre, à partir de 8h, les étudiants font leur entrée sur le campus. Ils sont accueillis par l’équipe logistique et les mentors à l’Anticafé. Chaque équipe choisit un espace de travail où elle passera les prochaines 36 heures. Ou presque ! Car pour comprendre les enjeux du sujet et se confronter aux exigences du terrain, nombre d’équipes choisissent d’aller visiter un ou plusieurs hôtels du groupe et d’échanger avec le personnel sur leur métier.

 

À 18h, les équipes font le point en passant devant un jury intermédiaire composé de professionnels pour un dernier avis sur leur concept.

 

La Pizza Party et son moment de détente sont plus que bienvenue. Les étudiants soufflent un peu avant de se remettre au travail à 23h.

 

Le travail de finalisation et de formalisation a lieu pendant la nuit. Les dernières touches sont apportées samedi matin avant la mise en ligne de leur projet sur le drive en milieu de journée.

La présentation des projets : quand les étudiants étonnent par leur dynamisme
 

Les étudiants sont fatigués mais heureux et impatients de montrer leur travail. Difficile de croire devant tant d’enthousiasme qu’ils viennent de passer une nuit blanche à peaufiner leurs projets.

 

7 minutes de présentation, 7 minutes de question : les interventions se succèdent mais ne se ressemblent pas. Entre le formel et le jeu de rôle, la mise en situation comique du brief, on ne s’ennuie pas.

 

L’équipe gagnante “Le Nid” participera à l’élaboration de l’application dédiée au personnel d’Accor Hotels.