L’interview de Stéphane Carville, le Président d’Asmodée

Jan 11

L’interview de Stéphane Carville, le Président d’Asmodée

« L’Innovation Factory est une réponse extrêmement intelligente aux problématiques de transformation numérique des entreprises. »

Quelles motivations ont été à l’origine du partenariat entre Asmodée et l’Innovation Factory ?

Le partenariat d’Asmodée avec l’Innovation Factory s’inscrit dans le cadre d’une longue réflexion sur l’avenir du jeu de société.

Asmodée est une entreprise d’édition et de distribution de jeux de sociétés qui connaît une très forte croissance et est aujourd’hui leader en France et qui réalise 70% de son activité à l’international. La stratégie du groupe a été bâtie sur 2 piliers :

· L’éditorial : Asmodée possède des studios d’édition qui développent des produits sur la base de prototypes

· La distribution : Asmodée distribue des jeux édités par ses studios et par des éditeurs tiers

Asmodée est donc un acteur majeur du jeu de société au niveau mondial. Pour le rester, j’ai compris très vite que l’on avait besoin d’un troisième pilier : le digital.

L’enjeu aujourd’hui est d’accompagner nos communautés, qu’elles soient joueuses expertes ou grand public, tout au long de la journée, dans son activité ludique. Autrement dit par exemple, nous sommes présents autour d’une table, lorsqu’ils jouent avec des amis ou en famille et dans le métro, en version digitale, lorsqu’ils jouent contre l’intelligence artificielle ou en réseau.

Ce qui nous intéresse et ce que l’on croit est la forte valeur du du digital comme vecteur extrêmement complémentaire de l’expérience ludique physique. La porte d’entrée dans l’univers du jeu est aujourd’hui ou digitale, ou physique. Il convient donc d’être un acteur sur les deux. C’est ce que j’appelle le chemin ludique.

Si on analyse quelles ont été les ruptures dans l’évolution du jeu de société, nous pouvons identifier les dés, les cartes à jouer comme éléments ayant fortement contribué à structurerson histoire. Si demain, on devait aller vers une nouvelle rupture, j’aimerais donner les moyens à Asmodée pour qu’elle soit en mesure de contribuer à la faire émerger. J’ai donc réfléchi à monter un Lab de recherche sur le jeu de société, sur le modèle des lab de recherche universitaire américain, qui mettrait en contact des professionnels du jeu, de l’enseignement ou même une structure académique, d’experts divers et variés (notamment en statistiques, très utiles dans la plupart des jeux de sociétés).

L’objectif : faire ressortir une nouvelle façon de jouer.

J’en étais là de ma réflexion quand je rencontrai Anne Lalou qui me présenta l’Innovation Factory. Je compris alors rapidement qu’il y avait là un lien très fort entre mon idée de Lab de Gaming et le témoignage d’Anne Lalou. Le partenariat a été signé. Mais le Lab n’a pas vu le jour tout de suite. Même sans Lab, même avant le Lab, nous sommes devenus partenaires car l’Innovation Factory est une réponse extrêmement intelligente aux problématiques de transformation numérique des entreprises.

C’est un lieu d’échange formidable sur les évolutions de nos business vers le digital. Les Open Day, les WE Challenge sont de formidables outils d’accompagnement de notre transformation digitale.

À court ou moyen terme, quels projets avez-vous mis en place avec l’Innovation Factory ? Avec quels résultats ?

Qu’est-ce-que le jeu de société sur le digital ? Comment réfléchir à un environnement multi-supports ? L’Innovation Factory nous aide à trouver des réponses au travers de la création de programmes spécifiques autour de nos métiers réunissant des étudiants du campus et des experts. En parallèle, chez Asmodée, une équipe travaille avec l’Innovation Factory sur un volet digital technique et un volet digital global (managérial et business). Plusieurs sessions projets ont eu lieu avec des étudiants. Ces cas pratiques qui portent sur la digitalisation de nos jeux sont passionnants. Nous avons par exemple lors d’une de ces sessions présenté notre jeu Les aventuriers de rail, un de nos jeux physiques emblématiques et qui rencontre un succès mondial dans sa version digitale).

Les étudiants ont réfléchi aux améliorations qui pouvaient être proposées. Avec Marwan Mazloum, leur maître de projet, ils ont désossé les mécanismes du jeu et proposé une évolution de la méthodique ludique qui a donné lieu à des transformations présentes dans la nouvelle version du jeu.

Et demain ? Qu’est-ce-que vous imaginez pour le futur ? De quelle manière va vivre ce partenariat ? 

Le partenariat Asmodée/Innovation Factory va continuer à se développer autour de la création du Lab, point d’orgue de ce partenariat. L’état d’esprit des étudiants est particulièrement intéressant. Ils nous amènent à réfléchir différemment, à creuser des concepts. Nous avons de ce fait aujourd’hui une meilleure vision de ce qui pourra être le Lab. On réfléchit aux différentes thématiques. Ouverture prévue en 2016.