Française des Jeux/Innovation Factory : le jeu du partenariat

Déc 08

Française des Jeux/Innovation Factory : le jeu du partenariat

Française des Jeux/Innovation Factory : un partenariat qui compte.

Stéphane Pallez, Présidente-Directrice Générale de Française des Jeux.

Le 7 octobre 2015, la Française des Jeux annonce son partenariat avec l’Innovation Factory et la Web School Factory lors de la présentation de son projet stratégique « FDJ 2020, vision augmentée » dans les locaux du 1er cluster numérique de Paris.

“La Française des Jeux sera un partenaire associé à l’Innovation Factory pour trois ans et participera à la réalisation de projets avec les étudiants” déclare Stéphane Pallez, Présidente-Directrice Générale de la Française des Jeux.

Cette annonce de partenariat entre la Française des Jeux et l’Innovation Factory intervient en même temps que celle du partenariat avec Google France et Asmodée.

Travailler avec la nouvelle génération.

L’innovation Factory développe autour de son cœur étudiant, la Web School Factory, un pôle d’excellence numérique ouvert, favorisant les échanges entre entreprises, étudiants et starts-ups. Stéphane Pallez, Présidente-Directrice Générale de la Française des Jeux l’a bien compris, elle qui compte sur ce partenariat pour “inclure les générations futures dans nos projets et nos organisations car nous sommes tous convaincus que c’est notre graal !”

Un lieu atypique, peuplé de digital natives !

Le partenariat passera donc par la jeunesse à travers les écoles du campus mais aussi par le lieu en lui-même, perçu comme “l’ébauche d’une plate-forme de partage avec les générations futures”. La Française des Jeux transportera en effet “régulièrement l’entreprise au cœur de cette nouvelle grande école de management du numérique qu’est la Web School Factory pour écouter directement et travailler avec ces jeunes générations” indique Stéphane Pallez.

De nombreux événements ont déjà eu lieu avec les étudiants, d’autres sont en cours, d’autres à venir.

1er octobre 2015 : « Anti-Master Class ». Les étudiants ont « challengé » pendant 2h le parcours d’inscription du site fdj.fr

1er semestre de l’année scolaire 2015–2016 : Sessions de Reverse mentoring. Les étudiants dispensent leur savoir à des cadres du Comex de la FDJ, dont Stéphane Pallez.

Février 2016 : organisation d’un « Mid-week Challenge » . Pendant 36h, des équipes d’étudiants travailleront sur une problématique liée à l’innovation numérique et proposeront des idées concrètes.

Développer une démarche d’Open Innovation

Le partenariat entre la Française des Jeux et l’Innovation Factory est aussi, selon Stéphane Pallez, l’occasion pour la Française des Jeux « d’intégrer l’écosystème de la Web School Factory qui a de nombreux partenaires, notamment parmi les startups ».

Un Lab en partenariat avec Asmodée.

Stephane Carville, CEO d’Asmodée, déjà partenaire de l’Innovation Factory, signe un partenariat avec la Française des Jeux.

« Forts de nos expertises et, en partenariat avec les étudiants de la Web School Factory qui sont au cœur de l’Innovation Factory, nous avons créé un Lab afin de développer des concepts de jeux innovants et d’explorer les nouvelles opportunités offertes par les plateformes digitales. »

Ce laboratoire dont le lancement a eu lieu début janvier 2016, permet aux deux partenaires d’accélérer la digitalisation de leurs catalogue de jeux, un élément clef de leur transformation numérique.

En effet, “avec le Gaming Lab, Asmodée renforce sa collaboration avec l’Innovation Factory, cluster et campus parisien dédié à l’open innovation numérique” indique Stéphane Carville.

Stéphane Pallez, Présidente-Directrice Générale de Française des Jeux.

« Avec Asmodée, nous pourrons penser à des sujets de co-travail, de co-création, à du co-développement.”

Un partenariat pour l’avenir, pour la Française des Jeux comme pour l’Innovation Factory

Anne Lalou, Directrice de l’Innovation Factory et de la Web School Factory.

« Nous sommes fiers et ravis d’élargir notre cercle d’entreprises partenaires pour accueillir la Française des Jeux et contribuer à co-construire son offre de demain avec ces digitaux natifs que sont les étudiants de La Web School Factory. »

Pour Anne Lalou, “À l’heure où le numérique investit tous les secteurs de l’économie et en est un véritable moteur de croissance, il importe de développer le plus de partenariats possibles car l’ouverture et l’hybridation permettent à nos étudiants de s’enrichir tout au long de leur cursus.”

Selon elle, “le fait que sur un même lieu se côtoient des grandes entreprises, des start-ups, des coworkers, un labo, crée l’état d’esprit d’open innovation et de co-construction qui fait la richesse de l’éco-système numérique.”

Ils étaient bien présents le jour de l’annonce du partenariat et ont accueilli la nouvelle avec enthousiasme. Thomas Moretau, étudiant en 1ère année a apprécié la présentation de la Française des Jeux qui lui a “permis de découvrir plus en détail cette société, et surtout ses ambitions pour son développement dans le numérique.” Victor Paoli, lui aussi étudiant en 1ère année a apprécié d’assister à une soirée presse. Il garde en tête sa conversation avec Florentin Mascarell, responsable de l’un des incubateurs innovation de la Française des Jeux.

C’est grâce à tous ces échanges avec le monde des entreprises que les étudiants de La Web School Factory acquièrent expertise, transversalité et agilité” nous confirme Anne Lalou qui insiste sur cette “ volonté d’immersion professionnelle de nos étudiants, futurs managers ou entrepreneurs digitaux. » De ce point de vue, le partenariat à peine signé, le pari est déjà relevé.