Your address will show here +12 34 56 78
CFEE

Pour accompagner les étudiants et les collaborateurs d’entreprise dans une modalité d’innovation, l’Innovation Factory a créé CFEE : la formation en intrapreneuriat de 10 mois qui bouscule les codes de la formation professionnelle et académique. 


Parmi les diplômés, on retrouve Quentin Feret. Après quatre années à La Web School Factory en majeure Marketing, il intègre CFEE pour sa dernière année de formation où il a pu réaliser deux projets professionnels, notamment avec l’entreprise ODDO BHF. Fort de cette expérience d’intrapreneuriat et de gestion de projet, il a récemment collaboré avec les étudiants de l’Étape Design, au sein de leur agence étudiante qui répond à des problématiques d’entreprise : l’Agence Inclusive.

Hello Quentin ! Selon toi, pourquoi la formation CFEE s’est avérée être un bon choix pour une 5e année à La Web School Factory ?

CFEE fut l’occasion d’approfondir certaines notions abordées au cours des quatre années à La Web School, d’appréhender de nouvelles méthodes de travail et d’évoluer en mode projet. Comparable à un bac à sable, CFEE nous fait apprendre et progresser dans un domaine en étant créatif. Le terrain de jeu est ouvert pour appréhender des méthodologies qui nous plaisent afin de résoudre un problème rapidement et efficacement. Pour ma part, j’expérimente la facilitation graphique et le dessin pour faire comprendre les idées et accélérer la prise de décision. 

Que t’as apporté le cursus CFEE ? Quelles compétences te servent au quotidien ?

J’ai gagné en confiance grâce à la pratique. La Web School Factory m’a préparé au monde professionnel et CFEE m’a conforté dans l’idée que j’avais suffisamment les compétences et les capacités pour créer un projet avec une équipe. Issu initialement d’une majeure Marketing, j’ai pu améliorer mes compétences en design notamment l’UX. Depuis 5 ans, tous mes projets gravitent autour du numérique, je ne m’étais pas forcément rendu compte que dans le milieu professionnel certains ignorent des méthodes de travail ou ne comprennent pas certains termes. J’ai donc appris à être davantage pédagogue grâce aux divers échanges avec les collaborateurs. 

Tu es connu pour tes talents de dessinateurs, comment as tu mis à profit tes compétences créatives pour CFEE ? 

J’ai mis à contribution mes compétences pour les présentations car selon moi une illustration graphique vaut mille mots. Au lieu d’user un Powerpoint, j’illustrais notre projet par le dessin. Quant aux tests utilisateurs, on a constaté qu’expliquer le projet sous forme de bande dessinée facilitait la compréhension. Les utilisateurs étaient plus ouverts à l’interaction car notre approche était ludique. Le dessin est vraiment devenu ma marque de fabrique à CFEE. 

 

 

Qu’est ce que l’intrapreneuriat pour toi ? Quelles sont les différences majeures avec l’entrepreneuriat ? 


Je dirais que l’intrapreneuriat est une démarche d’entrepreneuriat interne à l’entreprise. En effet, l’intrapreneur est certes salarié, mais il peut apporter de la valeur à son entreprise en présentant une innovation qui peut se transformer en une nouvelle filière de l’entreprise. A l’inverse, l’entrepreneur est seul dans son projet et lui seul le fait vivre. C’est un statut vraiment différent, et personnellement je me sens plus à l’aise dans le rôle d’intrapreneur ! 

Des conseils pour nos étudiants de CFEE ? 


Selon moi il est primordial d’avoir des objectifs par semaine pour s’organiser et anticiper les rendus afin de se concentrer sur la phase d’UX et de maquettage, phases les plus complexes. Ensuite, malgré l’importance du numérique, il faut minimiser la collaboration par ordinateur car cela risque de freiner l’innovation. J’entends par là qu’il vaut mieux faire des ateliers créatifs pour stimuler la création que travailler sur des logiciels de collaboration. Cela nécessite de se réunir à hauteur d’une à deux fois par semaine autour d’ateliers de recherche et d’expérimentation. 

Cet été, tu as été mentor auprès des étudiants de l’Étape Design, peux-tu nous en dire plus sur ta mission ? 


Mon rôle était similaire à celui d’un chef de projet : je donnais le rythme pour encadrer au mieux les étudiants. Je communiquais la vision et les valeurs du client, etc. Par ailleurs, je leur ai transmis plusieurs outils ou des méthodologies pour faciliter leur travail. Mon expérience à l’Étape Design s’inscrivait tout naturellement dans la continuité de CFEE. Toutes mes compétences acquises à CFEE m’ont permis de manager au mieux les étudiants.

Quels projets avez-vous réalisé avec les étudiants ? 

Nous avons travaillé sur quatre projets durant deux mois et demi. La mission la plus challengeante était celle donnée par la RATP. Les étudiants devaient créer tous les visuels pour un événement en interne. Mon rôle était de manager les problématiques avec les clients, la deadline, la liberté de travail et les contraintes des étudiants. C’était une expérience très enrichissante ! 

Etudiant, intrapreneur, dessinateur, mentor… Et demain ? Quels sont tes projets ?

Pour l’instant j’ai divers projets sur le court comme le long terme. Dans un premier temps j’aimerais travailler dans

la gestion de projet et en faveur de l’intelligence collective.  Assimilable à CFEE, l’idée est d’épauler des collaborateurs dans leur démarche d’innovation par le biais de la conversation et d’ateliers. À choisir entre les quatre statuts, j’opterais donc pour la casquette d’intrapreneur !

Vous souhaitez en savoir plus sur l’univers créatif de Quentin ? Suivez-le sur sa page Instagram ! 

0

CFEE

De la collaboration entre professionnels et étudiants en passant par la réalisation de projets de transformation numérique, CFEE (le Campus Formation Étudiants Entreprises) vient d’accueillir sa nouvelle promotion le lundi 16 septembre. 

Issue de la collaboration entre La Web School Factory, l’Innovation Factory et l’Université Paris Dauphine, la formation de 10 mois en intrapreneuriat CFEE, accueille des salariés de plusieurs entreprises et des étudiants qui vont suivre ensemble un cursus axé sur la réalisation de projets de transformation numérique dans un cadre innovant. 

L’intrapreneuriat apparaît comme l’une des clés des entreprises pour inventer le futur de leurs organisations. Ce cursus tend à insuffler la culture de l’innovation pour répondre aux exigences des entreprises et aux besoins des étudiants. 

Au programme, une centaine d’heures de cours, deux projets dans l’année en équipes mixtes (collaborateurs et étudiants) pour travailler sur les problématiques de la culture de l’innovation, d’intrapreneuriat et de transformation digitale. CFEE c’est également un campus dédié et un diplôme d’université à la clé. 

Pour cette deuxième rentrée, la formation accueille une vingtaine d’étudiants ainsi que 16 collaborateurs des entreprises et groupes ODDO BHF, Natixis et Fnac-Darty. Le cursus propose de former des équipes mixtes entre collaborateurs de différentes entreprises et étudiants de plusieurs écoles afin de former des équipes pluridisciplinaires, aux compétences variées et complémentaires.  

Après une journée de rentrée et de découvertes, les apprenants commencent directement leur cursus par une semaine de hackathon au campus ! L’occasion pour chacun de rentrer dans le vif du sujet, de découvrir le fonctionnement de ce nouveau cursus, la méthodologie de travail… Et de découvrir son équipe ! 

En savoir plus sur le programme CFEE

0

CFEE

L’Innovation Factory vous présente CFEE (le Campus et Formation Etudiants-Entreprises) au travers du portrait de l’étudiant Thomas Cauquelin, qui a fait le choix en cinquième année à La Web School Factory d’opter pour la formation à l’intrapreneuriat.

Hello Thomas, peux-tu te présenter brièvement ?

Je m’appelle Thomas Cauquelin, j’ai 24 ans. Après le BAC, j’ai intégré une école d’ingénieur son et j’ai rapidement réalisé que le programme ne me plaisait pas. J’ai donc décidé de quitter la formation en première année et durant les six mois de pause qui ont suivi, j’ai effectué des recherches sur les autres formations qui pouvaient m’intéresser. C’est alors que je me suis rendu compte que La Web School Factory correspondait à mes attentes. J’ai donc rejoint cette école en première année avec pour objectif d’intégrer la Majeure Technologies Numériques et de découvrir les métiers du développement web.

Aujourd’hui, je suis en 5ème année à La Web School et j’ai parallèlement intégré la formation CFEE.

Comment se déroule cette année CFEE ? Quelles sont les particularités de cette formation selon toi ?

A CFEE, on travaille beaucoup en mode projet et en petite équipe, comme on a pu l’expérimenter à La Web School Factory. La grosse différence entre ces deux formations est que CFEE nous propose plus de temps pour itérer et arriver à des solutions plus complètes et en phase avec les attentes de l’entreprise. On peut être amené à travailler dans un secteur d’activité qui nous est inconnu et on doit se l’approprier. Par exemple, je n’avais aucune connaissance dans le secteur bancaire jusqu’à ma collaboration avec la banque ODDO BHF.

Le programme nous forme à la gestion d’un projet et d’une équipe. Il est nécessaire en effet de s’adapter au fonctionnement interne de l’entreprise et aux horaires des collaborateurs qui ont des contraintes. On peut être amené à travailler en dehors de nos plages horaires, mais ce n’est pas dérangeant car CFEE nous offre également du temps libre.

Malgré notre statut d’étudiant, on prend  « le lead » du projet. On est toujours derrière en back-up pour guider les collaborateurs dans les différentes étapes de conception du projet. C’est assez gratifiant !

Peux-tu nous en dire plus sur le rythme de la formation ? Et le travail de collaboration avec l’entreprise ?

La formation s’articule autour de deux semestres, soit un projet par semestre. En parallèle, nous avons une centaine d’heures de cours, établies en fonction de l’avancée de notre projet pour nous aider à le développer au mieux. Les « groupes projet » sont composés de deux étudiants ainsi que de deux collaborateurs qui représentent chacun les entreprises partenaires. Cette mixité permet de réunir des profils complémentaires. Au début de l’année, nous avons eu des cours de team building pour apprendre à se connaître, et ce fut l’occasion d’établir une charte de fonctionnement où nous avons pu définir nos jours de rencontre pour l’avancement du projet et les règles pour travailler ensemble.

Quels sont les enseignements proposés ?

Nous avons un panel de cours qui contribuent à la réussite de nos deux projets par le développement de compétences et de méthodologies. Nous avons, par exemple, des cours de conception, idéation, prototypage mais également de business model. Cependant, l’enseignement de cette formation est véritablement construit autour du mode projet. Au cours de la formation, nous présentons différentes versions de rendus durant des soutenances. L’idée est de rendre une première version du livrable qui va être vérifiée, puis corrigée par l’intervenant. Ensuite, nous avons une deuxième date de rendu, un deuxième retour et arrive le rendu final avec la soutenance où, à cette étape, nous sommes notés. Il nous est également proposé d’assister aux cours de La Web School Factory. Pour nous, l’intérêt est d’assister à des cours proposés aux autres majeures et auxquels on aurait aimé participer.

Comment s’est passé le premier semestre, la collaboration avec l’entreprise et la mise en place d’un projet en équipe ? En quoi le second semestre est différent et représente un nouveau challenge ?

Au premier semestre, j’ai travaillé pour ODDO BHF, une banque privée franco-allemande. L’entreprise nous a soumis une problématique pour un projet de transformation numérique. La première soutenance consistait à présenter quatre pistes créatives pour répondre aux besoins de l’entreprise. Nous avons testé les différentes pistes, d’une part avec les collaborateurs, puis ensuite avec les utilisateurs pour savoir si cela répondait à leurs attentes. Nous avons présenté les insights aux collaborateurs qui ont dû re-problématiser le brief et adapter une piste créative. Nous avons tourné différemment le projet et ODDO BHF a validé en interne le projet « final ».

CFEE est construit de telle sorte à ce que la transmission de connaissances ne soit pas à sens unique. Les collaborateurs comme les étudiants suivent cette formation pour apprendre et pour concevoir des idées de business innovants. Les projets se construisent autour de l’échange et de l’écoute. Le fait d’avoir deux projets avec des entreprises différentes nous permet de travailler notre adaptabilité. On doit en effet avoir une agilité pour comprendre le fonctionnement d’une entreprise ainsi que des points de vue différents. Il faut être capable de jongler entre différents métiers dans des environnements variés.

CFEE en une phrase ?

CFEE représente pour moi une occasion très concrète de mettre les mains dans le business model d’une grande entreprise et d’être entendu par ses décideurs.

Quels sont selon toi les grands points forts de ce cursus ?

C’est une opportunité pour un étudiant de pouvoir être au même niveau qu’un professionnel tant dans les échanges que dans les compétences. CFEE m’a permis de rencontrer de nombreux collaborateurs. Je pense même que je vais être amené à de nouveau collaborer avec les personnes de mon équipe.

Et la suite ? Quelle orientation après cette formation ?

J’hésite encore… Pourquoi pas monter une agence de design avec un de mes camarades ou poursuivre une collaboration avec ODDO BHF.

La première promotion du Campus et Formation Etudiants-Entreprise va bientôt être diplômée. Les inscriptions pour l’année prochaine sont encore ouvertes. Comme Thomas, rejoignez la formation CFEE.

0

CFEE

En décembre dernier, l’Innovation Factory s’est associée à l’Université PSL, avec le concours de La Web School Factory, pour créer CFEE : le projet ambitieux d’un campus et d’un cursus intrapreunarial de 10 mois entre collaborateurs d’entreprises et étudiants en cinquième année de La Web School Factory et Master de l’Université PSL. En cette nouvelle année scolaire, le projet voit le jour et s’installe au cœur de nouveaux espaces à l’Innovation Factory.

Une  rentrée étudiante-entreprise très prometteuse 

La peinture est fraîche, le mobilier est neuf, les bonbons sont dans les bocaux… l’Innovation Factory a fait peau neuve cet été pour accueillir dans ses espaces, le lundi 3 septembre, la toute première promotion de CFEE, composées d’étudiants en césure, ou issus de la cinquième année de La Web School Factory ou d’un Master d’établissement de PSL. Une promotion unique puisqu’elle est également composée de professionnels en formation continue, désireux de collaborer tout au long de l’année avec les étudiants et d’accompagner leur entreprise dans sa mutation et ses ambitions intrapreneuriales. Etudiants et collaborateurs sont répartis en équipes afin de travailler ensemble en mode projet.

Le premier jour donne déjà le ton de cette formation. Après une présentation de l’année pilote, des grandes phases de son programme et des enjeux de la collaboration étudiants-entreprises par Anne Lalou, Directrice de La Web School Factory et Présidente de l’Innovation Factory, et Bruno Rostand, Directeur de l’Innovation et de l’entrepreneuriat chez PSL, les 16 apprenants démarrent leur première session de travail et inaugurent ainsi le #CFEEHACK : une semaine de lancement de programme et de cours intensifs qui a pour but de faire émerger les premières idées de projet(s) de chacun des quatre groupes.

Un diplôme d’établissement formant à l’intrapreneuriat en entreprise

Le Campus Formation Etudiants-Entreprises permet à chacun de s’initier et de se former aux méthodes de collaboration agile, d’innovation et aux techniques de l’entrepreneuriat. D’une durée de 10 mois, la formation offre aux apprenants les clés pour comprendre les problématiques opérationnelles d’entreprise et se donne pour objectif de faire émerger des projets novateurs. Les collaborateurs participants au programme développeront ainsi de nouveaux projets, sur les sujets de transformation numérique, en collaborant avec les étudiants et en s’appuyant sur la mixité de leurs compétences, tournées autour des trois expertises phares du digital que sont : le design, le marketing et les technologies numériques.

Le cursus inclut des enseignements obligatoires qui vont de l’écoute client à l’art du pitch, en passant par la gestion de projet. L’année est également rythmée par des enseignements à la carte, ainsi que des séances de mentorat afin d’accompagner les apprenants dans l’avancée de leur projets.



Les deux projets soutenus par l’étudiant en février, puis en juillet, lui feront valider 60 crédits ECTS : le barème requis pour recevoir le diplôme d’établissement délivré par le Campus. Un suivi est assuré par La Web School Factory, qui a déjà su faire ses preuves au sein de sa pédagogie en mode projet, fruit de plus de 500 collaborations étudiants-entreprises.

Pour candidater ou en savoir plus sur la formation, rendez-vous sur le site cfee-paris.fr

0

CFEE

En partenariat avec l’Université PSL (Paris Sciences et Lettres), nous lançons la création en septembre 2018 de CFEE, Campus Formation Etudiants Entreprises. Il s’agit d’un cursus de 10 mois pour la transformation numérique par l’intrapreneuriat, ouvert aux étudiants et aux collaborateurs. Ce projet que nous avons développé ensemble est lauréat de l’Appel à Projet Disrupt’ Campus des Programmes d’Investissements d’Avenir.

 

Ce projet poursuit plusieurs objectifs :

  • Proposer aux étudiants une formation totalement inspirée des besoins de l’entreprise, avec la possibilité de créer des liens plus forts;

  • Permettre aux entreprises de pouvoir soumettre un projet à une équipe composée d’étudiants et de collaborateurs pour qu’ils apportent des propositions innovantes, prêtes à être déployées;

  • Valoriser les collaborateurs en les formant aux méthodes de collaboration agile, d’innovation et aux techniques de l’entrepreneuriat, tout en restant lié à l’entreprise via le projet confié;


Une réalisation et un partenariat audacieux issus de la complémentarité des partenaires, qui allient excellence académique et connexion au monde de l’entreprise et aux écosystèmes d’innovation.

Nous sommes convaincu qu’il est nécessaire d’accompagner les entreprises dans leur mutation et leurs ambitions intrapreneuriales. Ce partenariat et le lancement de ce projet sont pour nous une grande reconnaissance pour le savoir faire de La Web School en matière d’apprentissage par les projets, de belles opportunités pour les étudiants et pour les entreprises partenaires de l’Innovation Factory.

Lire le communiqué de presse officiel 

Logo psl if wsf

0